mercredi 16 février 2011

Usnée barbue, un lichen médicinal pas ordinaire!


Voici la description d’une superbe plante médicinale ou plutôt un lichen que j’ai découvert sous forme de teinture-mère, et qui assez bon  goût.
Le texte en italique à été écrit par Jessica Godino en 2002. Je l’ai traduit de l’anglais et adapté selon nos traditions.

Quiconque a parcouru les forêts longeant la mer a rencontré l’usnée barbue (Usnea  barbata ), mais vous ne l'auriez pas remarqué. Vous ne saviez probablement pas que les choses discrètes gris-vert floue couvrant la plupart des arbres sont l'un des toniques doux et des plus puissants encore gardés à l'abri secrètement dans le monde des herbes.

L’usnée est un lichen, une combinaison d'une algue et d’un champignon grandissant ensemble. Aussi connu sous le nom de barbe de Jupiter, il pousse en filament entremêlé ressemblant à des touffes de poils, avec les algues vertes couvrant les fils de blanc, les champignons.
La meilleure façon d'identifier l’usnée est de tirer sur un fil et de le séparer pour découvrir le filament blanc à l’intérieur. Par contre, puisque l’usnée est presque impossible à trouver dans les guides et rarement dans les livres sur les herbes, je recommande de montrer un échantillon à une personne bien informée pour confirmer que vous avez la bonne plante.

Cette plante pousse à profusion dans les climats humides, comme le Pacifique Nord-Ouest, où j'ai vu des touffes d’un pied de long. L'espèce qui pousse dans notre région (Nord-Est de l’Amérique du Nord) a tendance à être plus petite, ce qui peut rendre la collecte, une tâche ardue. Je recommande la collecte après une tempête de grand vent, car le vent va souffler vers le bas les branches supérieures qui ont généralement plus d’usnée. Ou encore, vous pouvez trouver un vieux verger de pommes où l’usnée aime se développer sur les vieux pommiers. Les branches sont généralement faciles à atteindre.

L’usnée est un tonique du système immunitaire qui peut être utilisé dans les situations aiguës, ainsi que pour l'amélioration à long terme et la prévention immunitaire générale. Il n'a aucun effet secondaire ou contre-indication, il est sûr pour les enfants et les animaux. Il peut être utilisé avec ou à la place de l'échinacée. L’usnée est plus spécifique aux infections à streptocoques et staphylocoques que l'échinacée, et ses propriétés antibiotiques sont plus propres aux systèmes respiratoire et urinaire. Utilisez-le pour aider à guérir les infections respiratoires : sinusite, bronchite, pneumonie, rhume, grippe, ainsi que pour les voies urinaires, les reins et les infections de la vessie. L’usnée est également bénéfique pour les femmes qui ont des infections à levures, la trichomonase, la vaginose bactérienne et la chlamydia. Il peut être utile pour les personnes souffrant de fatigue chronique, le VIH, l'herpès et d'autres maladies chroniques liées à une immunité déficiente.

Cette plante ne fait pas une très bonne tisane, je vous recommande donc de l'utiliser dans un extrait d’alcool, également connu sous forme de teinture-mère ou concentré liquide. Faire votre propre concentré liquide est facile et vous permettra d'économiser de l'argent. Remplir un bocal de votre choix avec l’usnée fraîchement récolté. Le pot doit être plein, sans que les plantes soient tassées. Ensuite, remplissez le pot avec de la vodka. Plus le pourcentage d’alcool est haut et plus de propriétés de la plante seront extraites. Assurez-vous que l'alcool recouvre totalement le matériel végétal. Indiquer la date et le contenu et mettre un couvercle. Laissez-le reposer dans une armoire pendant quatre à six semaines (n'hésitez pas à l'ouvrir de temps en temps et à l’agiter légèrement). Après six semaines, filtrer le liquide avec un filtre écologique à café. Il aura tourné brun-orange. Pour une meilleure conservation, gardez votre extrait liquide dans un endroit sombre et frais. La teinture-mère faite à partir d’un excipient comme l’alcool peut se conserver plus de 5 ans. Pour un adulte, vous pouvez prendre entre 10 à 20 gouttes 3 fois/jour et plus dans les cas d’infection aiguë.

Lors de la récolte, utilisez seulement des ciseaux, ne coupez que le 1/3 de la plante qui pend de la branche, pas plus. Ceci permettra à l’usnée qui a ses attaches à l’arbre de continuer à grandir. Étant donné que c’est une plante qui pousse très lentement, il ne faut pas l’arracher de la branche d’où elle tire sa subsistance.

Que vous le fassiez vous-même ou que vous l’achetiez en magasin, assurez-vous de garder en mémoire que cette plante est humble, mais très puissante quand vient la saison du rhume et de la grippe, ou à n'importe quel autre moment lorsque votre système immunitaire aura besoin d'un coup de pouce supplémentaire.